Coup de filet anti-drogue dans le Forez : 4 personnes déférées

gendarmes

Le Parquet de Saint-Etienne et la gendarmerie ont tenu une conférence de presse ce jeudi après-midi, deux jours après le coup de filet anti-drogue remarqué dans la Plaine du Forez. Mardi matin, les habitants de Saint-Cyprien et Saint-Marcellin, notamment, étaient réveillés à l’aube par un hélicoptère. Quelque 120 militaires ont été mobilisés pour une opération qui a abouti à neuf interpellations à plusieurs endroits différents, dont un campement de gens du voyage et une entreprise.

Sur les neufs personnes interpellées, cinq ont été remises en liberté. Le juge d’instruction décidera plus tard des suites judiciaires. Quatre autres vont être déférés dans les prochaines heures et mises en examen pour trafic de stupéfiants. Parmi ces quatre suspect, le procureur-adjoint, André Merle, a insisté sur un individu : un homme de 38 ans connu des services judiciaires pour des faits de violence, attaques à main armée et trafic de drogue. Un dixième protagoniste n’a pas pu être arrêté mais la gendarmerie l’a identifié. Il est actuellement recherché.

Les perquisitions menées dans la foulée de ces interpellations ont permis de mettre la main sur 23.000 € en espèce, une vingtaine d’armes dont des pistolets automatiques, de la cocaïne et du cannabis. L’enquête avait démarré en octobre 2013, suite au témoignage d’un jeune garçon de 17 ans, consommateur. Il avait reçu directement des menaces car il était dans l’incapacité de payer des dettes. Les membres de du réseau démantelé agissaient principalement aux abords des boîtes de nuit.

Jean-François Morel, le commandant de la gendarmerie de la Loire, se félicite que ces interpellations se soient déroulés sans aucun incident. « Nous avons mis les moyens nécessaires pour y parvenir », précise-t-il.

Crédit photo : Activ Radio

Rédacteur en chef
Infos matinée