Coup d’envoi du recensement de la population ligérienne à partir de jeudi

recensement

A partir de jeudi, près de 300 agents iront dans les foyers de 66 communes du département. Les 10 villes de plus de 10 000 habitants, Saint-Etienne, Firminy, Montbrison, Rive-de-Gier ou encore Riorges, sont concernées chaque année en parallèle d’une cinquantaine de petites communes en 2017. Rappelons que recensement étalé sur 4 à 5 semaines est un acte citoyen possible également sur Internet.

31 tonnes de papiers économisés en 2016

D’ailleurs, quasiment un foyer sur deux privilégie le numérique dans la Loire. Plus facile, plus rapide, plus confidentielle et économique, la méthode a été mise en place il y a trois ans seulement. L’agent recenseur vous fournir vos codes personnels lors de sa visite.

A quoi sert le recensement ? A définir les politiques publiques, ou le nombre d’élus, à ouvrir de nouveaux commerces, à décider des équipements comme les crèches.

Montrond-les-Bains et Sury-le-Comtal très prisés

Le dynamisme démographique se confirme timidement dans la Loire, avec davantage de naissance que de décès. Le phénomène observé par l’institut de statistique est la migration des populations dans le Montrisonnais et le Forez. Sury-le-Comtal par exemple est passé de 5 400 habitants à 6 200 en 5 ans seulement. +2% également pour Montrond-les-Bains. Saint-Etienne est stable à 170 000 âmes. A l’inverse, Roanne, Saint-Chamond ou Firminy perdent des habitants.

La France, elle, compte 66 millions d’habitants, globalement c’est 300 000 personnes de plus par an, soit l’équivalent d’un département.

 

www.le-recensement-et-moi.fr

Journaliste
Chroniqueuse