Département de la Loire : la majorité divisée avant l’élection du nouveau Président

Bernard Bonne au micro d'ACTIV

Le département de la Loire aura lundi un nouveau Président. Mais peut-être pas celui qui était annoncé. Alain Laurendon, vice-président en charge des transports avait été désigné pour être candidat à la présidence et donc succéder à Bernard Bonne, devenu Sénateur. Sauf que la majorité s’est déchirée depuis.

Alain Laurendon ne croyait peut-être pas si bien répondre le 26 septembre dernier sur notre antenne, lorsque nous lui avions demandé s’il fallait déjà l’appeler Monsieur le Président. « J’ai été désigné pour être le candidat de la majorité. Je ne suis pas encore élu », rétorquait-il.

Tout semblait plier d’avance

Pourtant l’élu Saint-Just-Saint-Rambert semblait assuré de succéder à Bernard Bonne, puisqu’il a été choisi lors d’un vote de la majorité départementale par 15 voix contre 12. 12 pour Georges Ziegler. Lui aussi vice-président du Conseil départemental et adjoint au maire de Saint-Etienne.

Georges Ziegler qui n’a pas renoncé à ses ambitions de devenir président du Département. Ces derniers jours, il a même multiplié les tractations, tentant de convaincre les élus départementaux de voter pour lui. Certains parlent même d’une « campagne violente » en coulisse. De quoi déplaire à Bernard Bonne qui disait vouloir assurer l’unité de la majorité. Le Président sortant a exhorté les deux hommes à se mettre d’accord avant ce lundi matin. Car clairement, deux vice-présidents candidats à la présidence du Département, ça ferait mauvais genre. Et ça sonnerait comme un désaveu pour Bernard Bonne qui penchait plutôt pour Alain Laurendon.

L’élection se déroulera lundi à partir de 10h. L’opposition de gauche présentera, pour la forme, un candidat. Il devrait s’agir de Pierrick Courbon.

Bernard Bonne au micro d'ACTIV

Rédacteur en chef
Infos matinée