Des avancées pour le CHU et la prochaine gendarmerie à Saint-Etienne

Le CHU de Saint-Etienne / photo ACTIV RADIO

Est-ce une sortie de crise face à la situation de plus en plus tendue au CHU de Saint-Etienne ? En tout cas, 3 annonces majeures ont été faites en cette fin de semaine, pour y remédier.

1 000 postes en plus

Elles ont été annoncées dans un communiqué, par le maire de la Ville – Gaël Perdriau – par ailleurs président du Conseil de Surveillance, qui s’est tenu vendredi soir. Deux nouvelles maisons de santé seront créées dans les mois à venir pour désengorger les urgences d’interventions qui ne nécessiteraient que la consultation d’un généraliste. Une proposition retenue à l’unanimité par le Conseil de Surveillance. Mais ce sont aussi 1 000 postes supplémentaires qui ont été annoncés par la Direction de l’hôpital, dont 19 aux Urgences.

600 personnels vont passés du CDD au CDI, et 400 signeront un contrat de stagiaire, en vue d’une titularisation dans l’année… Une demande a enfin été faite à la Ministre de la Santé, de créer 30 postes supplémentaires d’internes à St Etienne, passant de 150 à 180. Autant d’annonces qui font du CHU le principal employeur de la Loire, avec plus de 7 500 personnels.

Christophe Castaner confirme la prochaine Gendarmerie

Par ailleurs, une nouvelle caserne de Gendarmerie verra le jour prochainement dans le quartier du Soleil. C’est ce qu’a confirmé le Ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, en cette fin de semaine. Le bâtiment est destiné à accueillir une quarantaine de gendarmes et leur famille, au « Terrain Rocher », Boulevard Fauriat, et placé à la fois près de la gare de Châteaucreux et la nouvelle ligne de Tram. Les travaux devraient durer au moins 4 ans.

Le CHU de Saint-Etienne / photo ACTIV RADIO

Journaliste