Des chiffres de la sécurité globalement rassurants dans la Loire

Les chiffres de la sécurité 2017 dans la Loire ont été présentés en Préfecture le vendredi 9 février 2018.

Le Préfet de la Loire, Evence Richard, a présenté les chiffres concernant la sécurité dans la Loire pour l’année 2017. Ils sont plutôt stables.

 

Les agressions sur forces de l’ordre en hausse en zone police

Et ce que l’on peut distinguer d’emblée, c’est la très forte augmentation des agressions physiques sur les forces de l’ordre. Notamment en zone police, avec 40% d’augmentation des faits, et 420 agressions sur forces de l’ordre constatés, dont 267 rien qu’à Saint-Etienne.

Les violences sur les personnes augmentent, elles aussi, mais en plus faible quantité : +3,4%.

En revanche, les cambriolages sont en recul de 7% globalement, mais ils restent le principal fléau en zone rurale, et donc gérée par les Gendarmes, comme le confirme le Colonel Romain Pascal :

 

Et puis la Police de Sécurité du Quotidien (PSQ) arrive

L’occasion aussi pour le Préfet de revenir sur la PSQ – Police de Sécurité du Quotidien – présentée jeudi, par le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb. Une action spécifique et une attention particulière sera notamment portée sur une soixantaine de quartiers en France, dont Tarentaize-Beaubrun, Montchovet, La Cotonne et Montreynaud à Saint-Etienne.

Des quartiers dans lesquels la Direction Départementale de la Sécurité Publique souhaite revenir avec plus de force comme le précise sa directrice, Noëlle Deraime :

Alors en quoi la Police de Sécurité du Quotidien est-elle différente de celle de proximité lancée en 2007 ? La réponse d’Evence Richard :

À noter qu’entre 15 et 30 policiers supplémentaires seront recrutés à Saint-Etienne. Cette PSQ entrera en service dès le 15 avril en zone gendarmerie, pas avant le 1er janvier 2019 en zone police.

Les chiffres de la sécurité 2017 dans la Loire ont été présentés en Préfecture le vendredi 9 février 2018.

Journaliste