Don de moelle osseuse : le SOS bouleversant d’un policier roannais

tw_kit_vv_440x220_ft_x4_3

Un appel à la solidarité dans l’actualité… Il vient d’un policier de Roanne. Celui-ci lance un SOS pour sauver sa femme de 34 ans, atteinte d’une leucémie. Elle est maman de 2 enfants âgés de 2 et 5 ans. « Sa seule chance de vaincre la maladie est une greffe de moelle osseuse », écrit Olivier dans un message largement partagé sur les réseaux sociaux. Actuellement, aucun donneur compatible n’a été trouvé.

Un appel pour sauver son épouse

Pas de donneur compatible pour cette mère de famille, mais chacun de nous peut l’être sans le savoir, comme le crie haut et fort Olivier

Depuis son appel, de nombreux collègues policiers d’Olivier ont pris l’initiative d’aller s’inscrire sur les listes de donneurs. Un soutien qui lui fait chaud au coeur

« C’est mon combat pour elle, pour notre famille (…) je veux qu’elle soit avec nous »

L’épouse d’Olivier a subi plusieurs séances de chimiothérapie depuis qu’on lui a diagnostiqué sa leucémie au mois de janvier. Depuis quinze jours, elle est hospitalisé en chambre stérile.

Près de 300.000 donneurs potentiels en France

En France, près de 300.000 personnes sont inscrites sur les listes de donneurs potentiels. Jusqu’au 7 avril, en France, c’est la semaine de mobilisation pour le don de moelle osseuse. Un don – qui contrairement aux idées reçues – ne fait pas mal, tient à préciser par l’Agence de la biomédecine. Une prise de sang suffit. Pour être donneur, et offrir un espoir de guérison à un patient souffrant d’une maladie grave du sang, il faut être âgé entre 18 et 50 ans et en bonne santé.

Pour s’inscrire sur la liste des donneurs, direction le site dondemoelleosseuse.fr. Vous pouvez aussi vous rapprocher des sites de l’EFS, à Saint-Etienne Châteaucreux ou au centre hospitalier de Roanne.

Rédacteur en chef
Infos matinée