Dossier de la rédac : les sapeurs-pompiers volontaires représentent 80% des effectifs dans la Loire

Cédric, sapeur-pompier volontaire et chef de centre à Chazelles-sur-Lyon / ACTIV RADIO

On s’intéresse aux sapeurs-pompiers volontaires ce lundi… C’est le dossier de la rédaction. Ils représentent 80% des 2.900 soldats du feu dans le département de la Loire et assurent environ 60% des 60.000 opérations de secours annuelles.

Doper le volontariat

Autant dire que sans eux, ce serait très compliqué. D’où un plan d’actions pour doper le volontariat. Il a été lancé il y a huit jours à l’occasion du congrès national des sapeurs-pompiers qui s’est tenu à Bourg-en-Bresse. 37 mesures ont été annoncées. Une réponse  à la commission européenne qui aimerait faire appliquer une directive datant de 2003 et qui remettrait tout le système en question. De quoi inquiéter le colonel Alain Mailhé, le directeur du SDIS 42

Remettre en cause le volontariat serait la mort du système de sécurité civile tel que nous le connaissons aujourd’hui selon le président du SDIS 42 Georges Ziegler

Convention signée avec l’usine Neslté-Purina de Veauche

Parallèlement, pour faciliter l’engagement volontaire, le SDIS de la Loire signe avec des entreprises des conventions pour permettre aux salariés qui sont aussi sapeurs-pompiers volontaires d’organiser au mieux leur emploi du temps afin d’être disponible. Exemple à l’usine Nestlé-Purina de Veauche où neuf salariés sont aussi pompiers. Rencontre avec Cédric. Sapeur-pompier volontaire, il est même chef de centre à la caserne de Chazelles-sur-Lyon. Le reportage de Léa Dusson

Cédric, sapeur-pompier volontaire et chef de centre à Chazelles-sur-Lyon / ACTIV RADIO

Rédacteur en chef
Infos matinée