Elections Européennes dans la Loire : le Rassemblement National en tête, les Verts troisièmes

IMG_6719
MàJ – lundi 27 mai – 6h22

La liste du Rassemblement National conduite par Jordan Bardella arrive donc en tête de ces élections européennes avec 24% des suffrages. La République en Marche et la liste de Nathalie Loiseau est en deuxième position avec 22,5% des voix. La surprise de la soirée vient d’Europe Ecologie lesVerts qui se place troisième avec 13% loin devant les Républicains qui s’effondrent à 8,5%. La France Insoumise et la liste PS sont à un peu plus de 6%. Toutes les autres listes sont sous la barre des 5% et n’enverront donc aucun représentant au parlement européen.

Dans la Loire les résultats sont conformes aux résultats nationaux… Avec un RN devant LREM.  Le Rassemblement National arrive en tête à Roanne, St Chamond, Firminy, Rive de Gier ou la Ricamarie où il dépasse de peu les 30%. Alors qu’à St Etienne, la République en Marche est devant le parti de Marine Le Pen. Même chose à Andrezieux et Montbrison.

On notera aussi le bon score de la participation pour ce scrutin européen. Comme au niveau national, un peu plus d’un électeur sur deux s’est rendu aux urnes dans la Loire. 51% de participation. Ça fait quasiment 10 points de plus qu’en 2014.

Les réactions des élus locaux

Sophie Robert, Rassemblement National, conseillère régionale et municipale à Feurs : « C’est une victoire pour notre parti et surtout pour les français qui subissent depuis deux ans la politique de M.Macron qu’ils désapprouvent. Une politique qui les appauvrit. »

Olivier Longeon, porte-parole régional d’Europe Ecologie les Verts : « Nous étions crédité dans les sondages de 7 à 8%… C’est évidemment une satisfaction. Nos jeunes écolo se sont mobilisés dans les urnes, plus que les jeunes du RN. On réagit avec humilité et sérénité. Ce score nous demande beaucoup de devoirs vis à vis du peuple de gauche et des écologistes. Nous sommes prêts à répondre à l’urgence climatique. »   

Régis Juanico, député de la Loire, du mouvement Génération.s : « Il y a trois grands perdants : Emmanuel Macron qui a voulu faire un remake de la Présidentielle – les Républicains, et la gauche partie divisée et éparpillée. Les électeurs n’ont pas apprécié. Il faut se rassembler pour les municipales. Dès demain, je vais à l’Assemblée Nationale avec Génération.s et d’autres faire en sorte que cette unité soit au rendez-vous en 2020. « 

Gaël Perdriau, maire LR de Saint-Etienne : « Les Français ont déjoué tous les pronostics en se déplaçant en nombre dans les bureaux de vote pour choisir leurs députés européens. Il s’agit là d’un enseignement important qui repose aussi sur les thématiques qui semblent avoir largement influencé leur vote : questions sociales, sociétales, fiscales et environnementales. Il est regrettable que le Rassemblement National arrive en tête, au niveau national, profitant sans doute d’un contexte économique et social extrêmement difficile, et des insuffisances des politiques nationales qui tardent à produire des résultats tangibles. Je suis déçu par le résultat enregistré ce soir par Les Républicains. Aujourd’hui, nous constatons que les LR doivent proposer, à la société, un autre modèle (…) ».

Chez Les Républicains, La question de la démission de Laurent Wauquiez va forcément se poser… Un député des Bouches du Rhône l’a déjà appelé à tirer toutes les conséquences de ce revers électoral.

Journaliste
Chroniqueuse