« Enterrement festif » pour les militants anti-A45 ce jeudi

a45-une

Les militants anti-A45 se mobilisent ce jeudi, suite à la décision du rapport Duron rendu le 1er février classant le projet d’autoroute « non-prioritaire». Une décision qui a évidemment provoqué la joie des militants anti-A45, célébrée ce jeudi lors d’un «enterrement festif ». L’appel au rassemblement est donné à partir de 11h devant l’Hôtel de Région dans le quartier confluence à Lyon. Une célébration qui va se dérouler en plusieurs temps. Tout d’abord, un discours « mortuaire » en guise de remerciement au rapport Duron. Place ensuite à la présentation des propositions alternatives par les militants lors d’une conférence de presse publique.

Un cercueil, symbole de cet « enterrement festif »

Un enterrement qui se veut festif avec un symbole fort : un cercueil, représentation du projet A45 enterré, ou du moins «  non-prioritaire ». Les militants quitteront en fin d’après-midi le parvis de l’Hôtel de Région pour prendre la direction de la gare de Lyon Perrache où ce fameux cercueil montera à bord du train Lyon/Saint-Étienne. Ben, l’un des opposants et coordinateurs de cette action :

Cercueil qui sera ensuite brûlé le samedi 24 février lors du Grand Carnaval de l’Inutile Stéphanois, un évènement qui a pour but de dénoncer certains projets d’infrastructures sur le département jugés superflus par les opposants. Pour cet évènement, le rendez-vous est donné à 14h devant la Chambre de commerce et d’industrie à Saint-Étienne.

« Il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué »

Point de vue divergeant chez les élus pro A45. Pour Georges Ziegler, président du département de la Loire, cette manifestation arrive trop tôt :

Journaliste
Infos après-midi