Environ 500 « gilets jaunes » ont manifesté dans Saint-Etienne

photo ACTIV RADIO

Environ 500 « gilets jaunes » ont défilé samedi après-midi dans rues de Saint-Etienne, pour la septième semaine consécutive, avec entre autres slogan « les riches doivent payer », « Macron démission ». Paralysant une nouvelle fois la circulation des tramways.

Des interpellations ont eu lieu en marge de cette manifestation qui s’est heurtée à plusieurs reprises aux forces de l’ordre. Notamment à une unité de gendarmes mobiles venue du Cher qui empêchait d’approcher la préfecture.

Une vingtaine de personnes en garde-à-vue

Samedi soir, une vingtaine de personnes, majeures dans leur très grande majorité, étaient en garde-à-vue au commissariat central de Saint-Etienne, selon le parquet de Saint-Etienne.

Les interpellations ont eu lieu pour groupement formé en vue de la préparation de violences contre les personnes ou de destruction ou dégradation de biens, outrages sur personnes dépositaires de l’autorité publique, ou la détention de produits fumigènes ou de pétards, qui était interdite par arrêté préfectoral. Les principales dégradations matérielles ont été constituées par des incendies de poubelles.

A Roanne, la mobilisation des « gilets jaunes » pour cet acte 7 avait rassemblé un peu plus tôt dans la journée quelque 200 manifestants.

photo ACTIV RADIO

Rédacteur en chef
Infos matinée