Européennes : Marine Le Pen et Jordan Bardella jouent la carte de la proximité à Feurs

photo ACTIV RADIO
A un peu plus d’un mois des élections européennes du 26 mai, le Rassemblement National mène campagne loin des grandes villes. C’est à Feurs que la tête de liste du parti, Jordan Bardella, a tenu meeting vendredi soir devant plusieurs centaines de militants. Et surtout aux côtés de Marine Le Pen, la présidente du RN (que l’on n’avait pas vu dans la Loire lors de la campagne présidentielle de 2017, ndlr)
L’occasion pour le duo de préciser ce qu’il attend de ce scrutin… Les deux veulent d’abord en faire un référendum contre la politique d’Emmanuel Macron, comme l’explique Jordan Bardella

Une campagne basée sur le localisme

Et l’Europe dans tout ça ? Le Rassemblement National ne cache pas son scepticisme face à l’UE telle que nous la connaissons aujourd’hui. Mais Marine Le Pen a mis de l’eau dans son vin. La sortie de l’Union européenne, la fin de la monnaie unique ne sont plus les priorités. Désormais, le RN mise sur le « localisme », la proximité… C’est ce que Jordan Bardella est venu dire aux militants à Feurs

De son côté, Marine Le Pen se plait à répéter que son parti est « la force centrifuge de la vie politique française ». Même en matière d’immigration, insiste-t-elle. Un sujet qui n’est pas prêt d’être occulté par le RN.
Notez que Marine Le Pen sera l’invitée de la rédaction d’ACTIV ce vendredi 26 avril.

photo ACTIV RADIO

Rédacteur en chef
Infos matinée