EXCLU – « C’était la fin du monde », raconte une Ligérienne expatriée à Cannes

Photo prise par un témoin des intempéries à Cannes / Photo DR (via Var Matin)

L’actualité en France, ce lundi matin, ce sont bien sûr les intempéries meurtrières sur la Côté d’Azur… 17  morts et 4 disparus, c’est le dernier bilan – encore provisoire – du déluge qui s’est abattu samedi soir dans les Alpes-Maritimes. Quelque 10.000 foyers étaient encore privés d’électricité hier soir, notamment à Cannes.

Outre le bilan humain, le bilan matériel est considérable dans les villes d’Antibes, Mandelieu, Cannes, Biot et Nice… L’état de catastrophe naturelle doit être décrété dès mercredi en Conseil des Ministres, pour permettre une indemnisation rapide des sinistrés. C’est ce qu’a promis François Hollande hier, qui s’est rendu sur places dans les Alpes-Maritimes.

Une Ligérienne expatriée à Cannes témoigne sur Activ

La rédaction d’ ACTIV RADIO a pu joindre Noëlle… Elle a été présidente de l’association des Foréziens et Stéphanois de Cannes. 48 heures après ces intempéries, elle a le sentiment d’avoir vu « la fin du monde »

Dans son quartier, Noëlle a eu la chance de ne pas subir de dégâts majeurs. Ce n’est pas le cas d’autres secteurs à Cannes où les stigmates de ces intempéries sont profonds. Elle nous décrit à quoi ressemblent certaines rues cannoises ce lundi matin

Depuis hier, et le retour du soleil, la solidarité s’organise à Cannes et sur toute la Côte d’Azur

 

 

 

Photo prise par un témoin des intempéries à Cannes / Photo DR (via Var Matin)

Rédacteur en chef
Infos matinée