Ferroviaire : le projet POCL relancé ?

Enterré l’été dernier par la commission Mobilité 21, le projet de liaison ferroviaire Paris/Orléans/Clermont/Lyon passant par Roanne semble renaitre de ses cendres à en croire le courrier du ministre des Transports adressé à Laure Déroche, maire de Roanne, en fin de semaine dernière.

Une lettre dans laquelle Frédéric Cuvillier annonce la mise en place prochaine de l’observatoire de la saturation ferroviaire de l’actuel Paris-Lyon et la poursuite des études préalables dans l’objectif d’arrêter un scénario définitif d’ici la fin de l’année.

En juin dernier, la commission Mobilité 21, chargée de hiérarchiser les grands projets d’infrastructure en France, avait fustigé le coût faramineux du projet (14 milliards d’euros). Les experts avaient aussi indiqué que l’actuelle liaison ne serait pas saturée avant 2025-2035, condition pourtant sine qua non à la réalisation d’une nouvelle ligne à grande vitesse.