Firminy : le maire, accusé d’agression sexuelle, sera jugé en janvier 2019

MARC PETIT

Le procès de Marc Petit pour agression sexuelle est fixé au jeudi 24 janvier 2019 à 13h30 au tribunal de Saint-Etienne.

Une information révélée en octobre 2016

Cette convocation lui a été remise ce vendredi 10 août selon le parquet qui précise qu’il ne communiquera aucune autre information. La victime, elle aussi, a été avisée. Cette employée du Conseil Départemental du Puy-de-Dôme accuse le maire de Firminy d’agression sexuelle lors d’un déplacement professionnel en juillet 2016 en Turquie. L’agression se serait produite après la proclamation par l’Unesco du classement des sites de Firminy. La confrontation de trois heures entre les protagonistes le 1er juin dernier n’avait pas fait évoluer les versions de chacun.

André Buffard surpris et fâché

L’avocat de Marc Petit, Maître Buffard que nous avons joint par téléphone à l’annonce du procès se dit surpris et fâché. D’un part parce qu’il a appris la date par la presse, d’autre part parce que des investigations sont toujours en cours selon lui et enfin ce jour-là : il plaidera déjà aux Assises de Lyon. Demandera t-il à changer la date ? « On verra ».

Journaliste
Chroniqueuse