Firminy : le maire visé par une plainte pour « agression sexuelle »

Le maire de Firminy Marc Petit / Photo DR
MàJ – vendredi 14 octobre – 12h05

C’est une information ACTIV. Une plainte pour « agression sexuelle » a été déposée voilà quelques semaines contre un élu de la Loire. Information émanant d’un proche du dossier, qui nous a été confirmée par le Parquet de Saint-Etienne. Il s’agit de Marc Petit, le maire de Firminy. Des faits qui se seraient déroulés au début de l’été à Istanbul.

Selon nos informations, la victime serait une employée du Conseil départemental du Puy-de-Dôme âgée d’une quarantaine d’années. Une délégation de ce département s’était rendue en Turquie à l’occasion du classement de l’œuvre de Le Corbusier au patrimoine mondial de l’Unesco. La plainte avait été déposée initialement à Clermont-Ferrand avant d’être transférée à Saint-Etienne. A ce stade, on ne connaît pas les détails de cette supposée « agression sexuelle ».

Marc Petit contre-attaque en « dénonciation calomnieuse »

L’enquête préliminaire a été confiée à la Police Judiciaire de Saint-Etienne, qui a refusé de commenter l’affaire. L’instruction est en cours et les auditions se poursuivent.

 

Marc Petit n’a lui pas encore été entendu nous fait savoir son avocat. Son client est « bouleversé d’apprendre qu’une telle plainte a été déposée contre lui ». Car Marc Petit n’aurait pris connaissance des accusations qui sont portées contre lui que jeudi seulement, après notre coup de fil au service communication de la mairie à qui nous avons appris l’affaire, semble-t-il. « Nous ne connaissons rien de la plaignante, ni du dossier » précise l’avocat, qui parle de « mensonge ». Une plainte en « dénonciation calomnieuse a d’ores et déjà été déposée ».

Rappelos que le maire de Firminy est légalement, pour l’heure, présumé innocent.

 

Le maire de Firminy Marc Petit / Photo DR

Rédacteur en chef
Infos matinée