Firminy : l’opposition met la pression sur Marc Petit après son refus de démissionner

La mairie de Firminy / photo DR

Marc Petit va-t-il faire appel de sa condamnation à un mois de prison avec sursis pour agression sexuelle ? Le maire de Firminy a 10 jours pour le faire à compter de la date de signification du jugement.

L’opposition réclame un conseil municipal extraordinaire

En attendant, l’élu communiste nrefuse de démissionner pas malgré les appels de son propre camp et du président de Saint-Etienne métropole Gaël Perdriau.  Marc Petit dit être en possession d’un document qui prouverait son  innocence.  Pour Julien Luya, conseiller municipal de l’équipe d’opposition Union pour Firminy, le maire doit prendre ses responsabilités

Et Julien Luya de demander la tenue d’un conseil municipal extraordinaire

propos recueillis par Léa Dusson

La mairie de Firminy / photo DR

Rédacteur en chef
Infos matinée