Francfort : focus sur la pavillon français imaginé par des étudiants stéphanois

Denis et Eric, ont piloté le projet. Ils contemplent leur réalisation à Francfort / Photo ACTIV

On en a beaucoup entendu parlé. On a enfin pu le découvrir. Le pavillon français de la Foire internationale du livre de Francfort a été inauguré ce mardi, en présence du Président de la République Emmanuel Macron et de la Chancelière allemande, Angela Merckel.

Un pavillon conceptualisé et imaginé par quatre étudiants de l’ESADSE, l’école supérieure d’art et de design de Saint-Etienne. Parmi eux, Bathilde. Originaire de Bourges, la jeune femme de 23 ans vient d’achever son cursus à Saint-Etienne. Présente à Francfort, cette future graphiste a de quoi être fière du travail réalisé

Un cap franchi à l’international pour Saint-Etienne

Eric Jourdan, lui, est designer et enseignant à l’ESADSE. Il a été chargé de piloter ce projet.

Un pavillon réalisé en bois de pin (au départ l’acier avait été évoqué, ndlr) qui laisse passer beaucoup de lumière et dégage beaucoup de chaleur. Il est composé d’espaces transparents, traversants et de 33 km de tasseaux ! L’assemblage a été fait par une entreprise allemande. Des tasseaux visibles jusqu’au 15 octobre à Francfort. Et après ? « Ils seront sans doute démolis », admet non sans un pincement au coeur Eric Jourdan. Tout dépendra en fait de ce que veut en faire l’Institut français.

Denis et Eric, ont piloté le projet. Ils contemplent leur réalisation à Francfort / Photo ACTIV

Rédacteur en chef
Infos matinée