Geoffroy-Guichard va expérimenter une tribune debout

stade 2

A l’heure où l’on parle des fan-zones dans les grandes villes de France pour la finale de la Coupe du Monde (sauf à Saint-Etienne, ndlr), la ministre des Sports Laura Flessel vient de dévoiler une première liste de quatre stades en Ligue 1 et Ligue 2 qui vont expérimenter les tribunes debout. Le stade Geoffroy-Guichard en fait partie.

Quatre stades ont donc été choisis : Saint-Etienne, Lens, Sochaux et Amiens. Une expérimentation qui à terme ne se limitera pas qu’aux clubs de foot. Elle sera « ouverte à tous les clubs relevant des ligues professonnelles », précise le ministère des sports dans un communiqué. D’ailleurs, une seconde vague d’admission à l’expérimentation sera lancée à l’automne s’il y a des volontaires.

Pas de grand changement dans le Chaudron

Alors, que va faire concrètement l’AS Saint-Etienne, qui va devenir gestionnaire à 100% du stade Geoffroy-Guichard à partir de mi-août ? Et bien, le club pourra se lancer dans la mise en place d’une tribune debout. Une tribune  qui se voudra « adaptée et sécurisée ». Il faut savoir que ce genre de tribunes est plébiscité par les groupes de supporters. Elles ont été complètement interdites après le drame de Furiani en 1992. En Europe, il y en a qui font rêver les fans de foot… On peut citer le Signal Iduna Park à Dortmund ou le Celtic Park à Glasgow.

Pour le stade Geoffroy-Guichard, la mise en place de cette expérimentation ne va pas nécessiter de travaux puisque l’enceinte répond déjà aux normes sécuritaires. Et que ce soit pour les Green ou pour les Magic, cela ne changera pas grand-chose fondamentalement. Les ultras passent déjà leur temps pendant les matchs à chanter et encourager leur équipe sans s’asseoir sur les fauteuils qui avaient été mis en place dans les kops nord et sud au moment de la rénovation du stade.

 

 

 

 

Rédacteur en chef
Infos matinée