Grand débat national : les maires de la Loire devaient rendre les cahiers de doléances au Préfet ce mercredi

photo ACTIV RADIO / Un cahier de doléances dans la mairie de Saint-Etienne

Les maires devaient remettre les cahiers de doléances ce mercredi aux préfets, dans le cadre du Grand débat national. C’était la date butoir au niveau national. A partir de maintenant, les idées et les remarques notées dans ces cahiers ne seront plus prises en compte.

Vendredi, le Préfet de la Loire dressera d’ailleurs un bilan de cette restitution. En attendant, la date du 20 février pour faire remonter les cahiers de doléance n’avait pas vraiment été intégrée… Plusieurs maires du département ont été surpris lorsqu’ils ont reçu un rappel de la Préfecture. Pour Jean Claude Charvin, maire de Rive-de-Gier, il faut laisser le temps aux gens de s’exprimer

Bilan mitigé ?

Le maire du Chambon-Feugerolles et président de l’association des maires du 42 Jean-François Barnier ne cache pas une certaine déception. Bilan mitigé, selon lui, pour ces cahiers de doléances.

Ces cahiers de doléances sont donc remis en préfecture pour être ensuite remontés au gouvernement.

sujet de Léa Dusson

photo ACTIV RADIO / Un cahier de doléances dans la mairie de Saint-Etienne

Rédacteur en chef
Infos matinée