Grève à la SNCF : les prévisions de trafic dans la Loire et la région

photo DR

La grève perlée commence ce lundi soir à la SNCF. Les cheminots entament une grève de deux jours, tous les trois jours, pour protester contre la réformer du rail et défendre leur statut.

Le trafic sera fortement impacté mardi et mercredi dans notre région, avec selon les prévisions, 1 TGV sur 10 sur l’axe Sud-Est et 1 TER sur 20 en circulation. Dans le détail, cela donne :

=> 3 allers-retours TGV entre Paris et Lyon

=> 5 allers-retours en train entre Saint-Etienne et Lyon

=> Sur l’étoile stéphanoise, les dessertes Saint-Etienne –Le Puy, Saint-Etienne –Montbrison et Saint-Etienne –Roanne seront assurées uniquement par autocars

=> Uniquement des autocars également entre Roanne et Lyon

800 cars seront mis en circulation dans toute la région, mais la SCNF prévient : les capacités « sont bien moindres que celles des trains ». Et elle conseille aux usagers, « dans la mesure du possible (…) d’annuler leurs voyages ou de s’organiser avec d’autres modes de transport ».

La grève peut-elle justifier une absence a travail ?

Comment s’adapter à cette période de galère qui s’annonce ? D’abord, si vous avez des difficultés pour vous rendre sur votre lieu de travail, il faut anticiper et prévenir, tout en démontrant que vous faites le maximum pour trouver une solution de repli.

Il faut savoir ensuite qu’au regard du Code du travail, une absence ou un retard pour cause de grève des transports ne constitue pas une faute. Vous ne pouvez pas être sanctionné pour ça, mais rien n’oblige non plus votre employeur à rémunérer les heures perdues. La solution peut être de poser un jour de congé ou de RTT.  Problème, ils ne sont pas extensibles et avec ce mouvement prévu pour durer 36 jours cumulés, cette solution va vite montrer ses limites.

photo DR

Rédacteur en chef
Infos matinée