Incendies en Australie : des ligériens en voyage témoignent

Photo @StringerImage

En Australie, les fortes rafales de vent et la chaleur aggravent encore la situation. Une nouvelle opération a été menée jeudi dans le sud du pays pour convaincre les habitants d’évacuer leurs habitations. Les pompiers humanitaires français (PHF), dont le siège est basé à Saint-Etienne, ont proposé leur aide au gouvernement australien.

« En roulant 4/5 heures, on a réussi à fuir la fumée »

Alexis, Antoine et Baptiste sont 3 jeunes de 23 ans, originaire de la Fouillouse près de Saint-Etienne. Ils sont actuellement en Australie pour un road trip de plusieurs semaines, ils ont quitté Sydney le 1er janvier 2020.

Chaque soir, ils plantent leur tente sur un nouveau site. Ils étaient dans un premier temps à Sydney avant de descendre vers le sud ouest du pays. « On est passé par des autoroutes avec des grandes lignes droites, et là on a atterri au nord d’Adélaïde, et on va se diriger encore un peu plus au nord sur une petite péninsule en bord d’océan » explique Alexis.

Les incendies les ont contraints à changer leur carnet de route. Les explications de Baptiste :

Chaleur, vents, fumées mais surtout l’odeur que répandent les incendies. Baptiste nous en parle :

« On ressent vraiment les conditions. Quand on était sur la côte-est et que c’était plein d’incendies, là on ressentait vraiment l’odeur de fumés, même quand on dormait la nuit« .

Les « Bush Fire », comprenez ici les feux de forêts. Selon un dernier bilan, 8,4 millions d’hectares ont été détruit. Autres chiffres à retenir : 27 personnes ont perdu la vie depuis le début des incendies, tout comme 1,25 milliard d’animaux.

 

 

 

 

Photo @StringerImage

Journaliste
Infos après-midi