Incidents derby : Ruffier suspendu 2 matches, l’ASSE sanctionnée de 20 000€

Echarpe de l'OL - Capture d'écran

Hier soir, la commission de discipline de la Ligue de football professionnel a rendu son verdict dans le dossier des incidents survenus lors du derby ASSE-OL, le 10 novembre dernier au stade Geoffroy-Guichard.

Coté Lyonnais d’abord, l’entraineur des gardiens, Joël Bats qui avait déclenché la colère des supporters stéphanois en accrochant une écharpe de l’OL à la cage, écope de quatre matches de suspension dont deux ferme.

S’en étaient suivis des jets de projectiles et l’introduction d’une vingtaine de supporters stéphanois sur la pelouse. Et là, c’est l’ASSE qui trinque. Pour ces faits, le club devra s’acquitter d’une amende de 20 000 euros.

Concernant les incidents survenus en fin de match, dans les couloirs du Chaudron, le gardien des Verts, Stéphane Ruffier (accusé d’avoir bousculé le président de l’OL, Jean-Michel Aulas) écope de deux matches de suspension dont un ferme.

Le médecin de l’Olympique Lyonnais, à l’origine de l’altercation, n’a pas été épargné. Il est suspendu trois  matches.

Sur le bureau de la commission de discipline, ne reste plus que le dossier des échauffourées de Nice. L’AS Saint-Etienne devra encore patienter pour connaitre sa ou ses sanctions, la LFP ayant placé le dossier en délibéré.