INSEE : le nombre de familles « traditionnelles » élevé dans la Loire

INSEE-AURA

67 millions de français au 1er janvier 2020 : ce sont les chiffres de l’INSEE dévoilés ce mardi. Chaque année, la population grandie un peu plus : elle est en hausse de 0,3% par rapport à l’an dernier. Autre constat pour ce qui est de la Loire : le nombre de familles « traditionnelles » ( à savoir une famille composée des deux parents) est plus élevé qu’ailleurs : On écoute Corinne Pollet, elle est responsable d’études à l’INSEE de la région Auvergnes-Rhône-Alpes :

« Les familles traditionnelles sont quand même très nombreuses encore, 71%, vous avez 18% de famille monoparentale et puis 9% de famille recomposée (en Auvergne-Rhone-Alpes). La Loire c’est un département où le pourcentage de familles traditionnelles est élevé ». 

Aménagement urbain

Des chiffres qui permettent des aménagements urbains adaptés, comme la création d’écoles et des lignes de bus. Les précisions de Corinne Pollet :

Des données confidentielles

Si la plupart des habitants se prêtent au jeu et répondent au questionnaire, d’autres sont encore retissant. Pascal Vialette est chef de la division recensement à l’INSEE Auvergnes-Rhône-Alpes. Il tient à rassurer les habitants : les données récoltées sont strictement confidentielles :

« Le recensement est une opération qui est obligatoire et confidentielle. (…) Des personnes doutent de ce droit de réserve et pensent que leurs informations vont être diffusées ». 

La campagne de recensement attaque ce jeudi, le 16 janvier. Elle va s’achever le 15 février pour les communes de moins de 10 000 habitants, et le 22 février pour celles de plus de 10 000. Toutes ne sont pas recensées chaque année. Pour savoir si c’est le cas en 2020, vous pouvez vous rapprocher de votre mairie.

Journaliste
Infos après-midi