La Chorale chute d’entrée

activ-amagou.jpg

Luka Pavicevic et Pape Philippe Amagou parlaient de match piège, mais ils n’avaient certainement pas parié sur une défaite de la Chorale de Roanne lors de la 1ère journée de ProA contre Poitiers. Et pourtant, la formation choralienne – annoncée parmi les outsiders pour le titre de champion de France a été battue dans sa salle par une équipe pictavienne qui luttera pour son maintien dans l’élite (69-73). L’équipe roannaise, qui a été renouvelée à 100% durant l’intersaison, a cédé dans le money time face à une équipe de Poitiers qui a su augmenter son niveau de jeu en fin de match contrairement aux Choraliens. Des Roannais qui menaient pourtant de 9 points au milieu du dernier quart-temps, avant de perdre le contrôle du match notamment suite à une faute technique infligée à Pape Philippe Amagou. Pour son retour à la Halle André-Vacheresse, le Franco-Ivoirien n’a pas su faire la différence dans les dernières secondes, une défaillance individuelle (5/13 aux tirs dont 0/3 à trois-points) à l’image de ses coéquipiers (42% d’adresse aux tirs dont 13% à trois-points, avec un 0/7 en 2e mi-temps). Mais Amagou ne peut pas tout, et sa prise de responsabilité masque l’apport limité d’autres joueurs… Malgré les espoirs semés par leur belle présaison (6 victoires pour trois défaites), la Chorale de Roanne nouvelle version est en quête de repères collectifs, que seul le temps lui offrira. La grosse série de matchs qui s’annonce (déplacements à Nancy, Orléans et Le Mans et réception de Paris-Levallois lors des quatre prochaines journées) sera une mise à l’épreuve brutale.

Les joueurs de Luka Pavicevic tenteront de réagir dès samedi 13 octobre à Nancy lors de la 2e journée de ProA. Un match à vivre en direct et en intégralité sur la fréquence roannaise d’Activ Radio (101.6 FM) et sur activradio.com.

Fabien Zaghini