La Chorale inoffensive à Nancy (56-49)

Georges Burellier

Quatrième déplacement et quatrième défaite pour la Chorale de Roanne mardi soir à Nancy : les basketteurs roannais se sont inclinés une nouvelle fois loin de leurs bases (56-49) et manquent une nouvelle occasion de débloquer leur compteur à l’extérieur alors qu’ils ont longtemps mené au score. En tête à la pause (23-28), la Chorale a été dépassée à la fin du troisième quart (40-39) avant de laisser le SLUC s’envoler vers la victoire dans le money time, la faute à une adresse aux tirs en berne (seulement 30 %) et à un déficit au rebond (30 prises contre 41). Si les Roannais ont affiché peu de déchet dans leur jeu collectif avec seulement 8 pertes de balle contre 19 aux Nancéiens, ils ont souffert d’un arbitrage sévère à leur encontre (23 fautes contre 14) qui a permis aux locaux de tenter trois fois plus de lancer-francs (14/21 pour le SLUC, 5/7 pour la Chorale) malgré une défense excessivement agressive. Pour preuve, deux Roannais ont terminé à cinq fautes (JaMychal Green et Victor Samnick), alors que Clevin Hanah n’a pas été sanctionné d’une faute flagrante sur un shoot à trois-points crucial de Pape Philippe Amagou dans le dernier quart, et c’est au contraire l’arrière choralien qui s’est vu infliger une faute technique qui a marqué le tournant du match.

Rebondir dès samedi contre Chalon

A défaut de s’imposer à l’extérieur, les Roannais vont tenter de garder la Halle André-Vacheresse inviolée samedi soir à 20 heures à l’occasion de la réception de l’Elan Chalon et de son nouveau coach Jean-Denys Choulet, deux après son éviction de la Chorale… Les hommes de Luka Pavicevic vont enchaîner deux matchs à domicile, puisqu’ils recevront Le Havre mardi 26 novembre à 20h45.

Réactions

Pape Philippe Amagou

Luka Pavicevic (en VO)

Georges Burellier

Journaliste
Commentateur des matchs de la Chorale de Roanne