La Chorale plus forte que les 27 points de Salyers

Georges Burellier
La Chorale de Roanne a renoué avec la victoire mardi soir en dominant Le Havre (82-72) en clôture de la 8e journée de ProA. Devant leur public, les basketteurs roannais ont mis fin à une série de deux défaites consécutive grâce à leurs vertus défensives et à une attaque adroite et collective.
A l’image de JaMychal Green (18 points à 88 %, 3/3 à trois-points), les Choraliens ont affiché une adresse des grands soirs (59 % aux tirs, 9/20 à trois-points) contre un adversaire nettement moins en verve (39 %). En difficultés lors des deux dernières rencontres, Ryan Reid a illustré cette réaction roannaise avec 16 pts et 7 rebonds, mais il a terminé le match sur le banc avec cinq fautes, pendant que ses trois compères de l’intérieur finissaient la rencontre avec quatre fautes chacun. Un mal récurrent qui explique l’énorme déficit au rebond des locaux en fin de match ; les Havrais ont ainsi pu espérer un retournement de situation à la faveur de leurs 18 rebonds offensifs ! Malgré l’abattage énorme de Marc Salyers pour son grand retour à Roanne (27 pts et 10 rebonds) et un retour de -19 à -8 dans le dernier quart, le STB n’a pas gâché la fête dans une Halle André-Vacheresse bien remplie.
Avec ce troisième succès de la saison, la Chorale remonte à la dixième place à hauteur de l’ASVEL, qu’elle ira défier lundi 2 décembre à 20h30 pour l’autre derby entre Loire et Rhône…
Réaction

Luka Pavicevic

Georges Burellier

Journaliste
Commentateur des matchs de la Chorale de Roanne