La Chorale subit la loi de Nanterre (79-72)

Georges Burellier

Pas d’exploit pour la Chorale de Roanne dimanche soir face au champion de France : les basketteurs roannais ont concédé leur septième défaite en sept déplacements cette saison, à Nanterre (79-72), lors de la 13e journée de ProA. La Chorale a donné du fil à retordre aux coéquipiers de Johan Passave-Ducteil, mais l’ancien pivot de Saint-Etienne a sorti un match de mamouth (27 points, 6 rebonds et 6 interceptions) qui a fait la différence. Côté roannais, l’abattage de JaMychal Green (19 pts et 9 rbds) a laissé planer un retour en fin de match, comme contre Cholet deux jours avant, mais il a manqué de la folie et de l’énergie pour retourner le match, dans une salle toute acquise aux Franciliens. L’adresse extérieure notamment a fui les Roannais après la pause (4/16 à trois-points au final). Des Roannais qui se sont plaints une nouvelle fois de leur déficit aux lancers (11 tentés contre 20 pour Nanterre).

Du positif malgré la défaite

Si cette neuvième défaite en treize matchs maintient la Chorale dans la deuxième moitié de tableau, le contenu indique des progrès collectifs. La bonne circulation de balle a permis de trouver des positions ouvertes et l’agressivité défensive a perturbé les artilleurs US de la JSF. Les Roannais n’ont pas été dominés au rebond, mais ont manqué de solution pour limiter le chantier de Jo Passave. Une nouvelle fois, les hommes de Luka Pavicevic devront prendre les points à domicile pour ne pas glisser vers la zone rouge : la réception de Strasbourg vendredi 27 décembre à la Halle sera un nouveau test pour cette équipe roannaise, pas toujours à l’aise devant son public…

Réaction

Yohann Sangaré

Georges Burellier

Journaliste
Commentateur des matchs de la Chorale de Roanne