La Grand-Croix : une femme tuée de plusieurs coups de couteau par son ex

Photo DR / Illustration / Un véhicule de la police nationale
MàJ – lundi 14 août – 8h21

Un drame s’est joué tôt ce dimanche matin à La Grand-Croix. Un homme a fait irruption au domicile de son ex-compagne, mère de quatre enfants, et l’a poignardée à plusieurs reprises. La victime n’a pas survécu aux nombreux coups de couteau reçus.

Une autopsie pour déterminer le nombre de coups de couteau

L’homme de 36 ans, séparé de son épouse, l’a mortellement poignardée en pleine rue. Le drame s’est noué vers 5h30, quand l’homme s’est rendu dans l’appartement où avait emménagé il y a trois semaines son ex-femme de 35 ans. Il a aussi attaqué l’homme (son nouveau compagnon) qui se trouvait avec elle.

Une hachette a été découverte au sol près de ce Sénégalais de 45 ans, qui a été hospitalisé au CHU de Saint-Etienne et dont le pronostic vital est engagé.

L’agresseur s’est rendu à la police

L’épouse a alors tenté de fuir et son mari, d’origine turque comme elle, s’est lancé à sa poursuite, l’a rattrapée une centaine de mètres plus moins, dans une des artères principales de la commune et lui a porté de nombreux coups de couteau. La victime est morte peu de temps après l’arrivée des secours.

« Le nombre de coups sera précisé par l’autopsie », a indiqué à l’AFP le procureur de la République Jean-Daniel Régnauld.

De nombreux habitants du centre-ville, réveillés par des cris, ont été témoins de la scène. « L’affaire a provoqué une intense émotion dans le quartier dont plusieurs dizaines d’habitants ont appelé pour avertir qu’un homme poignardait des gens dans la rue. Ce qui pouvait faire penser à un risque d’attentat », a déclaré le maire de La Grand-Croix, Luc François.

Le meurtrier présumé s’est rendu au commissariat de Saint-Chamond, dimanche vers 10 heures, où il a été placé en garde à vue dans le cadre de l’enquête confiée à la police judiciaire.

Les quatre jeunes enfants du couple (l’ainé a moins de 10 ans) ont été retrouvés en bonne santé au domicile du père. « Une solution de garde dans la famille ou en famille d’accueil est actuellement recherchée », a précisé le procureur de la République.

Avec AFP

 

 

 

Photo DR / Illustration / Un véhicule de la police nationale

Rédacteur en chef
Infos matinée

  • Papinade

    on ne sait pas si il s’agit de son nouveau compagnon.