La Mine en passe de devenir un club rock à Saint-Etienne

Photo @ActivRadio : Julien Haro et Thibault Llopis

C’était l’une des discothèques emblématiques de la ville de Saint-Etienne : La Mine, square Jovin Bouchard, a été vendue aux enchères le 27 février dernier. Une acquisition faite pour 60 000 euros par deux barmen stéphanois, Julien Haro et Thibault Llopis. Une nouvelle vie pour cette boite de nuit qui était la plus vieille du centre ville. On écoute Julien Haro :

Un « club rock » hybride

Même si de gros travaux avaient été effectués par les précédents propriétaires, à hauteur de 200 000 euros, une phase de rénovation est en cours. Fini également le nom « La Mine ». Dans plusieurs mois, c’est un nouveau lieu avec une nouvelle devanture qui va ouvrir ses portes. Un « club rock » qui va mélanger musique live, bar et discothèque. Les précisions de Julien Haro :

Un « club rock » qui accueillera aussi des associations :

Le nouveau nom quant à lui n’est pas encore connu. A noter que les nouveaux gérants sont à la recherche de personnes, pour tenir le bar notamment. Des personnes parlant d’autres langues comme l’anglais sont également les bienvenues dans le cadre de la programmation des concerts.

Photo @ActivRadio : Julien Haro et Thibault Llopis

Journaliste
Infos après-midi