Prison : des travaux de rénovation à La Talaudière dès 2019

la-talaudiere-537x302

Le projet de nouvelle prison à Saint-Bonnet-les-Oules est donc enterré… Le député LREM du Forez Julien Borowczyc avait anticipé la semaine dernière l’annonce du gouvernement. Pas de nouvelle prison, donc, sur Loire Sud. L’attention se porte désormais vers le centre pénitentiaire de La Talaudière. Une prison vétuste, jugée insalubre. Pour Valéria Faure Muntian, député LREM de la 3ème circonscription de la Loire, où se trouve l’actuelle prison, la situation est inacceptable

« Je ne souhaite pas construire des places de prison pour les remplir » a précisé pour sa part Nicole Belloubet. La ministre de la justice précise toutefois que l’engagement d’Emmanuel Macron de construire 15.000 nouvelle places de prisons sera bien tenu, mais sur deux quinquennats.

Réhabilitation dès 2019

La prison de la Talaudière qui va bénéficier de rénovation dès l’année prochaine

Pourtant, cette annonce a un goût amer pour la députée. Une réhabilitation qui est loin d’être suffisante :

IMG_0686

Une réhabilitation également jugée urgente pour Stéphane Perrot, secrétaire locale UFAP UNSA Justice du centre pénitentiaire de la Talaudière. Pour lui aussi, les lieux sont déplorables :

Détenus : comment s’organiser lors des travaux ?

Se pose évidemment la question des détenus. Selon les travaux opérés, un transfert sera inévitable :

Concernant le budget dédié à la réhabilitation de la prison de la Talaudière, il devrait être connu d’ici la fin du mois d’octobre, ou début novembre.

Selon la stratégie immobilière pénitentiaire attendue en ce début de semaine, présentée par la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, 7000 places seront livrées, dont 2 000 places en structure d’accompagnement, des SAS (Structures d’accompagnement vers la sortie). Plus d’1,7 milliard d’euros de crédits d’investissement seront également mobilisés d’ici la fin du quinquennat.

Journaliste
Infos après-midi