La sécurité dans les trains, « une priorité » pour la région Rhône-Alpes

Une semaine après l’attentat déjoué dans un Thalys, la région Rhône-Alpes tient à rassurer les usagers du rail… Il faut savoir que la Région participe à la coordination des acteurs de la sécurité. Depuis 2004, il existe un accord cadre qui lie la SNCF, l’Etat et la région sur la répartition des responsabilités en matière de sécurité dans les transports… Régulièrement un comité se réunit pour faire le bilan des diverses interventions.
Depuis les attentats de janvier, et le déploiement de Vigipirate dans les gares, les organismes en charge de la lutte contre le terrorisme travaillent en étroite relation avec la SNCF. Cette dernière rappelle que tous ses agents, « quelles que soient leurs fonctions, sont engagés au quotidien dans la surveillance des lignes et des sites ». Enfin, le président de région Jean-Jack Queyranne souligne que le Conseil régional a participé à la rénovation de la quasi-totalité des 251 gares que compte la région. Avec des mesures concrètes pour les rendre plus sûres : comme le renforcement de l’éclairage, la mise en sécurité des souterrains ou des bornes d’appels voyageurs. À Saint-Étienne, la rénovation de la gare a été achevée il y a 4 ans.

Rédacteur en chef
Infos matinée