La ville de Saint-Etienne aura bientôt son « Rungis »

IMG_3821

La ville de Saint-Etienne a dévoilé ce lundi, en marge du conseil municipal, le projet de réhabilitation du marché de gros dans le quartier du Soleil. Propriétaire du site, la municipalité a décidé de le vendre à un promoteur privé pour 3,25 millions d’Euros.

L’idée est proposer à terme aux commerçants et restaurateurs un vrai choix pour s’approvisionner… Actuellement, seuls des fruits et des légumes se vendent sur place. A terme, il s’agit d’élargir avec de la viande, du poisson frais, du fromage. Sébastien Barthélémy, patron du promoteur Atrium, ne cache pas les ambitions de concurrencer Corbas dans le Rhône ou Rungis

De nouvelles halles, un nouveau design

Les emplacements de vente seront gérés par la société Green Market. Quatre nouvelles halles vont voir le jour, l’actuelle sera démolie. Des nouveaux bâtiments à usage bien précis comme l’explique l’architecte Dominique Berger

Coût total du projet : 24 millions d’euros pour une livraison prévue fin 2021 ou début 2022. 200 à 300 emplois devraient être créés contre une centaine actuellement. Finalement, ne s’agit-il pas tout simplement d’une privatisation ? Réponse de Sébastien Barthélémy

Rappelons que le marché de gros n’est pas accessible au grand public. Mais le restaurant, qui sera délocalisé à l’entrée du site, est lui ouvert à tous.

Rédacteur en chef
Infos matinée