L’affaire des « 5 de Roanne » renvoyée devant la cour d’Appel

Les cinq cégétistes roannais n’en ont pas fini avec la justice.

On pensait l’affaire bouclée après la relaxe des cinq syndicalistes prononcée par le tribunal de Roanne le 17 décembre dernier dans l’affaire des prélèvements ADN auxquels ces militants avaient refusé de se soumettre. Oui mais voilà, le parquet de la cour d’Appel de Lyon a décidé de faire appel de la décision du juge.

Un nouveau procès aura donc lieu dans ce dossier qui a déjà fait l’objet de nombreuses manifestations de soutien et de mobilisations dans le milieu syndical.