L’affiche « provoc » d’une discothèque crée la polémique

Sodomize me

Une dizaine d’individus issus d’une mouvance extrême droite a manifesté, dimanche soir, devant une boite de nuit de Bellegarde-en-Forez. Ils ont en effet bloqué, durant plusieurs minutes, l’accès au parking de la principale discothèque de la ville afin de protester contre l’affiche d’une soirée organisée qui s’intitulait « Sodomize me »… Contre quoi manifestaient-ils ? Une affiche proposant une version « trash » de la crèche de Noël, pas du tout du goût des manifestants qui se sont insurgés du caractère blasphématoire de cette soirée. Des chants nationalistes ont été scandés. La gendarmerie a dû intervenir.

 

Graphiste
Web Designer