L’agglomération stéphanoise peut nettement mieux faire en matière de tri sélectif

Les ambassadeurs du tri sélectif de Saint-Etienne métropole / Photo ACTIV

Saint-Etienne Métropole vient de lancer la deuxième étape de son plan de relance du tri sélectif. En partenariat avec Eco-emballages. Les huit communes les moins performantes de l’agglomération ont été choisies pour être renforcées en conteneurs à verre. Sont concernées Le Chambon Feugerolles, Andrézieux-Bouthéon, Lorette, Villars, Roche-la-Molière, Unieux, Saint-Priest-en-Jarez et Saint-Etienne.

Plus de 70 nouveaux conteneurs à verre seront installés. Quand on parle de tri sélectif, il faut dire que la Loire n’est pas très bon élève. C’est seulement le 57ème département en termes de performance de tri. Les explications de Richard Quemin, directeur régional de l’entreprise Eco-emballages

Du porte à porte pour sensibiliser les gens

Une sensibilisation « porte à porte » sera effectuée par des ambassadeurs auprès de 32.000 foyers du territoire. Ça commencera dès demain du côté de Lorette. Jessy Wellard, qui coordonne l’équipe d’ambassadeurs, nous explique leur rôle

C’est donc une équipe d’ambassadeurs qui se rendra auprès de la population… Ils seront accompagnés, à partir de début novembre, de 8 jeunes en service civique comme nous l’explique Julie Mirlycourtois, responsable de l’antenne Unis-cité Loire

Sujet signé Elsa Tabellion

Quelques chiffres
  • En moyenne, chaque habitant du territoire stéphanois trie moins de 30 kg d’emballages ménagers par an, alors que la moyenne nationale est de 45,9 kg
  • Plus de 70 nouveaux conteneurs à verre, 1.000 bacs jaunes supplémentaires dans l’agglomération. Objectif : recycler près de 1.600 tonnes d’emballages ménagers supplémentaires d’ici 2018

Les ambassadeurs du tri sélectif de Saint-Etienne métropole / Photo ACTIV

Rédacteur en chef
Infos matinée