L’agriculteur de Chalmazel, jugé pour dégradation de bien, sera fixé le 26 avril

Crédit Photo : ACTIV RADIO

Une trentaine de membres de la Confédération paysanne étaient présents ce mercredi midi devant le palais de Justice de Saint-Etienne pour soutenir Michel Barou, agriculteur bio de Chalmazel. Son terrain de 7 hectares a été utilisé le 5 octobre dernier pour une rave-party, sans son accord.

Ce jour là, il a voulu se défendre en chassant les camions, à bord de son tracteur. Résultat, il s’est fait tabassé et comparaissait hier pour dégradation de bien appartenant à autrui, puisqu’un pare-choc n’avait pas résisté

L’éleveur de vache laitière, âgé de 46 ans, se confie au micro de Marie Dufour

La Confédération paysanne de la Loire profite de cette affaire pour souligner « l’importance du foncier pour un paysan. » La terre est son outil de travail.  Ce genre de faits est-il fréquent dans la Loire ? Ecoutez Stéphanie Moulin, secrétaire générale de la confédération paysanne de la Loire

600 Euros d’amende ont été requis à l’encontre de l’agriculteur… 7 mois de prison avec sursis et 2000 euros d’amende à l’encontre du teufeur qui avait roué de coups Michel Barou. Le jugement a été mis en délibéré au 26 avril.

Crédit Photo : ACTIV RADIO

Rédacteur en chef
Infos matinée