L’ARS interpelle et conseille la population qui souhaite se faire tatouer

TATOUAGE PHOTO

Le business du tatouage se développe énormément en France et dans la Loire. On compte une trentaine de tatoueurs dans notre département. L’Agence Régionale de la Santé vient de lancer une campagne de communication pour inciter la population à la vigilance.

830 tatoueurs dans la Région

De plus en plus de gens se prétendent tatoueurs sans respecter la réglementation notamment une formation en hygiène insalubrité, obligatoire. Attention aux professionnels qui cassent les prix, nous prévient Christian Berthod pharmacien inspecteur de santé publique à l’ARS : « ce sont des gens qui utilisent un matériel de mauvaise qualité, aux compétences artistiques très moyennes, et qui risquent de vous transmettre des infections. » Les tatouages sont chers certes mais cela se justifie par un local aux normes, des encres agréées et une déclaration auprès de l’ARS. Très souvent, les tatoueurs affichent dans leur salon leur diplôme.

Attention au dé-tatouage !

Attention également au dé-tatouage qui doit être pratiqué uniquement par un médecin. « On voit fleurir des esthéticiennes qui veulent vendre du dé-tatouage chimique : c’est totalement illégal ! Le principe est de mettre des produits sous la peau qui vont faire disparaître les encres… Il y a des risques de brûlures ! » La seule technique validée et employée par le corps médical est le laser. Une technique qui n’est pas encore parfaite mais réalisée par un dermatologue au cours de plusieurs séances.

Interview :

Journaliste
Chroniqueuse