L’ASSE les deux pieds dans le piège !

ASSE-perrin-new.psd

Les Verts avançaient prévenus après l’élimination anticipée du mois d’aout 2013 face à Esbjerg, ils l’avaient promis et martelé : Ils ne reproduiraient pas les erreurs de l’an passé. A Galtier d’ajouter la veille du match : « ce n’est pas un match de championnat ! ». Malheureusement jeudi soir sur la pelouse de Karabük, une seule équipe a joué un match de coupe ; Karabukspor ! Les Verts trop tendres, peut-être trop surs de leur force se sont laissés bouger par une équipe au potentiel technique bien inferieur mais au cœur énorme. Et ce qui devait arriver arriva, surpris sur une erreur aussi inexplicable qu’inhabituelle de Loïc Perrin, Kendema subtilisait le ballon et trompait Ruffier à la 59ème. Comme dans un match de coupe les locaux ont alors usé de tous les vices pour gagner de précieuses secondes, les Verts, eux, tentaient avec une conviction bien insuffisante de jeter leurs dernières forces dans la bataille sans succès. Si les chances de qualification ne sont pas hypothéquées, les Verts devront donner plus dans tous les secteurs du jeu et s’atteler à gagner ces duels qu’ils ont perdus ce jeudi. La coupe d’Europe est d’un autre calibre que le championnat de France, et ce, dès les barrages : qu’on se le dise ! Que les hommes de Christophe Galtier se le disent !

 

Les réactions d’après match :  

 

Journaliste
Commentateur sportif