L’avenir du CFA Les Mouliniers s’éclaircit à Saint-Etienne

CFA-new.jpg

Pour faire suite au plan de redressement judiciaire validé par le tribunal de grande instance de Saint-Étienne, trois négociations vont s’engager au CFA Les Mouliniers: une négociation sur la gouvernance de l’établissement (constitution d’un nouveau conseil d’administration au sein duquel les personnels du CFA seront représentés et désignation d’un nouveau président pour 5 ans) ; une négociation de nouveaux accords salariés et la mise en œuvre d’un nouveau projet d’établissement. Le calendrier est serré puisque dans les prochaines semaines, les contours du nouveau conseil d’administration devront être dessinés. Ce n’est qu’ensuite que le préfet de la Loire, Pierre Soubelet, autorisera l’emprunt de 2,5 millions d’euros nécessaires à la bonne marche en avant du CFA Les Mouliniers. Ensuite s’engageront des négociations avec les salariés. Puis on devrait y voir un peu plus clair en ce qui concerne le futur projet pédagogique de l’établissement.
Quelques chiffres et un expert…
Précisons que depuis mars dernier, 13 salariés du CFA Les Mouliniers ont été licenciés (dont 7 départs volontaires). L’établissement dispose aujourd’hui d’un budget de fonctionnement de 5,8 millions d’euros pour l’année 2010. Le défi, c’est d’atteindre l’équilibre budgétaire d’ici 2014. Pour cette rentrée scolaire, 1150 jeunes suivront une formation au sein du CFA, dont la directrice Laurence Rajat s’est félicitée des bons résultats: « Le taux de réussite aux examens est excellent puisque nous dépassons les 82 %. »
A noter que Claude Rebaud, ancien proviseur, a été missionné par la Région – qui était représentée par Philippe Meirieux – pour apporter son expertise. En 2011, c’est lui qui rendra compte des travaux menés au sein de l’établissement aux élus du conseil régional.

Cyril Michaud