Le cardinal Barbarin condamné à six mois de prison avec sursis va démissionner

L'archevêque de Lyon, Monseigneur Barbarin / Photo DR
MàJ – 13h45

Le tribunal correctionnel de Lyon a condamné ce jeudi matin le cardinal Barbarin à 6 mois de prison avec sursis pour non-dénonciation d’abus sexuels sur mineur. Il était poursuivi dans le cadre de l’affaire du Père Preynat, l’ancien curé du Roannais et du diocèse de Lyon.

Les autres protagonistes, jugés aux côtés de Philippe Barbarin, ont quant à eux été relaxés. Lors du procès, début janvier, le Procureur n’avait requis aucune peine à l’encontre du Primat des Gaules.

Le Cardinal Barbarin va faire appel et déposer sa démission

Les avocats du cardinal Barbarin ont aussitôt annoncé qu’ils faisaient appel de cette condamnation. « La motivation du tribunal ne me convainc pas. Nous allons donc contester cette décision par toutes les voies de droit utiles », a indiqué Maître Jean-Félix Luciani en relevant qu’il « était difficile pour le tribunal de résister à une telle pression avec des documentaires, un film », faisant référence à « Grâce à Dieu », actuellement dans les salles.

A 13h au Diocèse de Lyon, Philippe Barbarin a convoqué la presse pour annoncer qu’il allait déposer sa démission auprès du Pape : « indépendamment de mon sort personnel, je tiens à redire ma compassion aux victimes et toute la place, qu’elles et leur famille, garde dans ma prière. J’ai décidé d’aller voir le Saint-Père pour lui remettre ma démission. Il me recevra dans quelques jours. »

Francois Devaux le président de l’association La Parole libérée, à l’origine de ce procès historique, a salué pour sa part « une grande victoire pour la protection de l’enfance ».

La réaction de François Devaux au micro de nos confrères de Lyon 1ère

L'archevêque de Lyon, Monseigneur Barbarin / Photo DR

Rédacteur en chef
Infos matinée