Le CHU de Saint-Etienne 3ème dans la prise en charge des troubles alimentaires

Photo DR

Le Centre hospitalier de Saint-Etienne se distingue dans le traitement de la boulimie et de l’anorexie. Une nouvelle catégorie passée à la loupe par le magazine Le Point qui publie ce jeudi le palmarès des meilleurs hôpitaux publics. Dans la catégorie des comportements alimentaires (600 000 personnes en souffriraient), le CHU stéphanois est 3ème derrière l’hôpital Saint Anne à Paris et le CHU de Nantes. Musicothérapie, sophrologie, activités physiques, massages, voire balnéothérapie, peuvent entre autres accompagner le suivi psychiatrique. L’unité de Saint-Etienne compte 8 lits d’hospitalisation complète, une hospitalisation de jour et des consultations. Le Dr Guy Carrot, responsable de l’unité, explique ce bon classement par une prise en charge globale des patientes :

L’hôpital privé de la Loire 12ème

 

le point

Au niveau du classement général qui répertorie 50 établissements, il gagne du terrain et pointe à la 19ème tandis que l’hôpital privé de la Loire, toujours à Saint-Etienne est 12ème sur les 50 meilleures cliniques de France. Pour figurer au classement final de ce palmarès indépendant, un établissement doit fournir un service médical et chirurgical complet. Les établissements spécialisés en sont donc écartés, mais apparaissent dans les classements spécifiques (cancers, maladies infantiles…) Enfin, la Clinique Mutualiste Chirurgicale de Saint-Etienne, (établissement privé à but non lucratif géré par la Mutualité française Loire SSAM) se classe à la 48e place. Elle détient les toutes premières places du classement national pour certains actes chirurgicaux : 1ère en traumatologie du genou, 4ème en cancer de la vessie, 7ème en prothèse de la hanche.

Photo DR

Journaliste
Chroniqueuse