Le maire de Roanne, victime d’injures

Suite à la diffusion d’un tract injurieux sur Internet, Laure Déroche, maire de la ville de Roanne, a saisi le procureur de la République et plaide pour la dignité du débat politique. « Ce tract est une atteinte à ma personne et à ma fonction », écrit Laure Déroche, évoquant par ailleurs, depuis le début de son mandat, des lettres d’injures et de menaces qui seraient « monnaie courante ». Quant au tract plus précisément incriminé, elle le décrit aussi comme étant « injurieux, raciste, sexiste, homophobe (…) un appel à la haine envers toutes les différences ».