Le secteur du BTP attend beaucoup de l’A45

Panneau autoroute / illustration

L’A45, une aubaine pour le secteur du BTP ? C’est la question que l’on pose ce matin. Les pertes liées au temps passé dans les bouchons sur l’A47 sont de l’ordre de 500 millions d’Euros pour les entreprises du territoire… Un chiffre que les acteurs économiques ne cessent de mettre en avant, en attendant que l’on sache enfin si l’autoroute entre Saint-Etienne et Lyon va se faire, ou pas.

Le secteur du bâtiment, qui a du mal à redémarrer, espère beaucoup de cette réalisation… Thierry Vidonne, le président de la Fédération BTP Loire

845 millions d’Euros, c’est donc ce que va coûter l’A45 à l’Etat et aux collectivités. La moitié de la somme devra être partagée entre Saint-Etienne Métropole, le département de la Loire, et en principe, la Région… Thierry Vidonne espère simplement que l’argent mis dans cette réalisation ne va pas freiner les autres investissements…

propos recueillis par Cyril Michaud

Réunion publique des opposants à Givors

Du côté des opposants à l’A45, une réunion publique est organisée ce mardi soir à Givors (19h), salle Roger Tisson, pour dire « non à une autoroute à péage, qui sera le doublon d’une autoroute gratuite », selon eux. Parmi les participants à cette réunion, on peut citer le maire de La Talaudière Pascal Garrido, celui de Givors Martial Passi ou encore les représentants de l’association ligérienne, la « Sauvegarde des Coteaux du Jarez ».

Panneau autoroute / illustration

Rédacteur en chef
Infos matinée