Le vélo urbain s’invite au musée d’Art et d’Industrie

20180502_112920

« Le vélo dans la ville » est le nouveau thème de l’exposition du musée d’Art et d’Industrie de Saint-Etienne intitulée Urbanus Cyclus. Elle est ouverte depuis le 3 mai et jusqu’au 7 janvier 2019.

Deux vélos testés par le public

L’idée est de montrer aux visiteurs les multiples usages du vélo. Il est aussi bien un objet de plaisir, de mode, de choix éthique ou simplement un moyen de transport. Vous en prenez plein les yeux tout au long de la déambulation qui s’articule en quatre salles et admirez ces deux-roues suspendus au milieu d’une scénographie élégante et sobre. Arrêt par exemple devant ce Peugeot de performance conçu en édition limité ou devant ce vélo en bambou fabriqué dans les Vosges ou encore devant ce vélo-taxi venu d’Indonésie. Il est possible de tester sur place un vélo électrique fabriqué dans la Loire et le vélo-cargo.

Saint-Etienne capitale du cycle

Au-delà de la simple exposition de beaux objets, le musée s’attache à devenir un observatoire des pratiques contemporaines : « Le vélo est avant tout un phénomène culturel et social », explique Anne Henry commissaire. « Sa pratique apparaît comme un art de vivre à la fois personnel, social, écologique et moderne. » Le Musée d’Art et d’Industrie possède la plus grande collection publique de cycles en France, avec 350 pièces. La première bicyclette française fut fabriquée dans la préfecture de la Loire en 1886.

N’hésitez pas à tester les visites guidées et les ateliers pour enfants (de 4 à 15 ans)

Journaliste
Chroniqueuse