Le vicaire général du diocèse de Saint-Etienne suspendu de ses fonctions

ERIC MOLINA

MIS A JOUR 18H24

L’évêque de Saint-Etienne, Monseigneur Bataille, annonce avoir suspendu le vicaire général. Le père Eric Molina a eu « des relations inappropriées » avec une mineure de 17 ans.

Pas de relation sexuelle

Monseigneur Bataille a convoqué la presse en début d’après-midi ce jeudi. La liaison qui a duré une dizaine d’années s’est achevée il y a 4-5 ans. Il avait 35 ans et elle, à peine 17 ans à l’époque. La jeune femme qu’il décrit comme victime aujourd’hui âgée de 33 ans lui a rapporté les faits cet été et a pris conscience de « la nocivité de cette relation avec le temps ». Selon nos information, tout aurait commencé à l’été 2002 lors des Journées Mondiales de la jeunesse au Canada. L’évêque stéphanois précise qu’il n’y a pas eu de relation sexuelle mais les sentiments amoureux étaient bien là : « Ce sont 10 ans de proximité mal ajusté. Un accompagnement spirituel demande de la distance, pas plus d’une fois par mois. Les échanges de sms, mails ou rencontres ne sont pas possibles. Cela crée de la confusion ».

Le Père Molina va vire un an en monastère

Monseigneur Bataille qui affirme que la victime ne souhaite pas porter plainte, a fait un signalement à la justice, et dans le même temps une enquête interne à l’Eglise est lancée. Le père Molina « va prendre un temps de recul pour un approfondissement tant humain que spirituel » et vivre un an en monastère. « On ne pouvait pas passer cet événement sous silence. Notre démarche est saine et surtout très importante pour les victimes. Notre perspective est d’aider quelqu’un qui a été blessé ».

 

 

diocese

Journaliste
Chroniqueuse