L’enquête sur l’accident d’avion à Saint-Chamond ne révèle pas d’anomalie à ce stade

IMG ACCIDENT AVION 31 MARS ST CHAMOND

Trois jours après le crash d’un aéronef à Saint-Chamond, en bordure de l’A47, les premiers éléments de l’enquête sont communiqués par le Procureur de Saint-Etienne. Et pour l’heure, aucune anomalie n’a été détectée sur l’appareil.

 

Tout était en ordre sur le plan administratif et technique

Une enquête en flagrance contre X a été ouverte avec le chef d’accusation d’homicide involontaire et selon les premières constatations, rien d’anormal. « Au plan technique la continuité des commandes y compris de freinage a été vérifié sur cet avion par ailleurs approvisionné en huile et essence ». Le bureau des enquêtes accident doit maintenant assurer des vérifications complémentaires sur le moteur pour « approfondir » ces résultats.

Sur le plan administratif « tout était en ordre s’agissant aussi bien des brevets de pilote et de pilote instructeur des deux occupants, que de l’avion […] dont la documentation était à jour« .

Par ailleurs, les autopsies des deux victimes seront effectuées ce mardi, alors que les résultats de diverses analyses seront connues aujourd’hui, notamment tout ce qui est relatif à la météo, et les enregistrement de vidéo-surveillance de l’autoroute et des magasins alentours pour retracer le scénario dramatique de matière plus précise.

 

Journaliste