Les agriculteurs ligériens attendent du concret après les annonces de Macron

AGRIC

Emmanuel Macron a dévoilé mercredi à Rungis les premières mesures issues des discussions des États généraux de l’alimentation… Objectif affiché par le Président de la République ? Faire en sorte que les producteurs soient payés au plus juste prix. Nombreux sont ceux qui aujourd’hui vendent à perte, sous la pression de la grande distribution, notamment.

Après les paroles, place aux actes

Le Chef de l’Etat souhaite légiférer par ordonnances dès le premier semestre 2018 afin de rééquilibrer les contrats entre agriculteurs et distributeurs.  « Nous modifierons la loi pour inverser la formation du prix qui partira du coût de production », a-t-il déclaré. Des annonces qui vont dans le bon sens pour Bertrand Lapalus. Il est éleveur de Charolaises à Mably, près de Roanne, et membre de la FDSEA 42. Il réagissait en direct ce jeudi matin sur ACTIV

 

Rédacteur en chef
Infos matinée