Les blessures en toile de fond de la dernière conférence de presse de C.Galtier

Galtier la Der

Christophe Galtier cherche encore les raisons des blessures à répétition et tout au long de la saison de son effectif. Ce samedi face à Nancy, il est amputé de quasiment tous ses défenseurs. Des joueurs de la réserve seront du déplacement. 

Son plus grand regret : les absences

La préparation physique ? L’hygiène de vie, les profils des joueurs ? La charge à l’entraînement ? Selon le technicien, ne pas vouloir travailler sur cet aspect serait mettre en danger le club. « Il faut faire un tour de table pour avoir des explications et trouver des solutions.  Le changement d’entraîneur doit être l’occasion de dire, tiens pourquoi ? ». Pour autant, il ne pointe personne du doigt et ne veut pas remettre en cause les compétences. « Les saisons sont de plus en plus longues avec de plus en plus de matchs. Prenez l’exemple de Kévin Malcuit qui était il y a 3 ans à Fréjus, il y a 2 ans à Niort et d’un coup il enchaîne des saisons à 55 matchs à 24-25 ans… c’est difficile« .

GALTIER tweet

« Il n’y a jamais eu l’année de trop mais la semaine de trop »

La liste des joueurs déjà en vacances pour cause de blessure est nombreuse : Théophile-Catherine, Pierre Gabriel, Maiga, Pogba, Selnaes, M’Bengue sans oublier Perrin et Malcuit déjà absents mercredi à Monaco. Il faut donc s’attendre à une équipe totalement remaniée avec des jeunes de la réserve et surtout une défense inédite. A la question : est-il soulagé que la saison se termine ce wek-end ? Il répond : « il n’y a jamais eu l’année de trop mais la semaine de trop… Pas de victoire contre Bordeaux, et depuis l’objectif collectif a disparu. A partir du moment où il n’y a que des réflexions personnelles, il n’y a plus d’équipe »

Samedi à 21h, Saint-Etienne devra faire mieux que Nantes et « moins pire » que Rennes pour terminer 7ème et éviter la 9ème place.

 

Journaliste
Chroniqueuse