Les candidats aux régionales en Auvergne-Rhône-Alpes condamnent les violents incidents de Moirans

Les différents candidats aux régionales en Auvergne-Rhône-Alpes ont tous condamné hier les violences commises la veille à Moirans en Isère, par des personnes appartenant à la communauté des gends du voyage.  Le président socialiste sortant de Rhône-Alpes Jean-Jack Queyranne a jugé « inadmissible les moyens d’actions utilisés pour faire pression sur la justice ». Pour le candidat de la droite et du centre Laurent Wauquiez, « l’autorité de l’Etat est aujourd’hui une fois encore bafouée, et  l’ordre républicain bousculé » … Enfin, le candidat du Front National Christophe Boudot dénonce le « laxisme d’Etat… tout le monde fait sa loi en France sauf la République », dit-il dans un communiqué.

Rédacteur en chef
Infos matinée