Les députés LREM de la Loire présentent leur bilan, un an après leur élection

crédit photo : activradio.com

Au chapitre politique, cela fait un un an que la vague En Marche a déferlé à l’Assemblée Nationale… Les quatre députés du parti d’Emmanuel Macron dans la Loire ont donc souhaité faire un bilan de cette première année, hier, à Savigneux, au sein de la permanence de Julien Borowcyk, député de la 6ème circonscription de la Loire.

Réduction du nombre de députés et redéfinition de leur rôle

Hausse de la CSG, relation avec les élus locaux et les habitants des circonscriptions, réforme de l’apprentissage, divergences au sein de La République En Marche, de nombreux sujets ont été abordés.

Et en particulier, celui de la Réforme Constitutionnelle, qui verra le nombre de parlementaires passer de 965 à 648 (sénateurs et députés confondus). Avec des conséquences, notamment dans la Loire, où le nombre de députés passeraient de six, à trois voire quatre. Ce qui n’a pas l’air d’inquiéter ni Jean-Michel Mis, ni Julien Borowczyk, qui pourraient perdre leur poste lors des prochaines législatives

Mais pour Nathalie Sarles, élue dans le Roannais, l’objet de ce rendez-vous était aussi de redéfinir la fonction de député, qui doit avoir évolué pour se concentrer davantage sur le national, que le local

Parmi les prochaines réformes, l’une d’entre-elles devrait concerner la fin du reste à charge concernant les soins dentaires, orthophoniques et ophtalmo.

crédit photo : activradio.com

Journaliste